Les leçons de vie d’un alpiniste chevronné

L’histoire d’un Homme connaît toujours des moments un peu à part. Celui que j’ai pu vivre avec quelques amis pour nos 30 ans en fait partie. Nous avions alors formulé le projet fou (et nous n’avions pas bien mesuré ce mot à l’époque!) de nous lancer dans l’ascension du Mont Blanc.

La vie étant souvent pleine de surprises, nous avons eu la joie de vivre cette aventure avec un guide hors pair que nous nous ne connaissions pas alors…ce qui montre au passage notre degré de méconnaissance de l’alpinisme!

Il s’agit en effet de Christophe Profit, l’un des plus grands alpinistes français (« vivants » comme les montagnards disent pour appuyer le propos. L’autre guide nous accompagnant à l’époque étant d’ailleurs mort depuis, je lui rends un hommage ici).

Je vous laisse découvrir ici son beau témoignage.Ayant eu la grande chance de le côtoyer pendant quelques jours et dans des moments (très) difficiles, j’ai pu comprendre ce qu’être un guide voulait dire et ce témoignage résonne particulièrement pour moi tant je sais qu’il incarne parfaitement ce qu’il dit (ce qui n’est pas si fréquent!).

Ce qui me touche particulièrement se joue à plusieurs niveaux :

  • Je suis étonné de cet homme né en Normandie et qui ressent alors l’appel de la montagne disant à 12 ans sans hésiter : « un jour, je serai guide ». N’avons nous pas tous à écouter cette petite voix? Comment lui permettre de s’exprimer?
  • Cette relation à la montagne est très marquante. « La montagne m’a tellement donné ». Que ce joue ici le don me semble particulièrement intéressant.
  • Comme dans notre métier, le guide ne fait pas pour les autres mais accompagne en montrant le chemin. Il est d’ailleurs évident pour notre petit groupe que sans Christophe, nous n’aurions jamais pu réaliser cet exploit (encore merci, Christophe!).
  • Même si l’alpinisme peut être une pratique solitaire, Christophe l’ayant d’ailleurs montré de façon exemplaire, il est marquant de noter que pour lui l’expérience d’ascension à deux a été « encore plus forte ». « Pourquoi plus fort? Parce qu’on était deux à vivre cette aventure, deux à vivre ce moment intense de la joie en arrivant au sommet ». Chez Altman, nous savons bien la richesse de ce travail de groupe!
  • Enfin, j’aime particulièrement l’humilité d’un homme qui, au bout de 30 ans, revient sur l’essentiel de son expérience au contact de la montagne à travers des leçons simples qu’il résume en 3 points  :
    • Sortir de sa zone de confort
    • Se faire confiance et tracer sa route
    • Composer avec la montagne

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur ceux-ci mais je vous laisse librement les transposer à votre propre expérience. La mienne a en tout cas été marquée à tout jamais par cette rencontre qui m’a appris bien plus que n’importe quelle formation!

« Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. » René Char

Ps : Pour ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur cette expérience, je peux vous envoyer le récit que j’avais fait de ce périple à l’époque en version pdf (mettre un commentaire ci-dessous).

Les leçons de vie d’un alpiniste chevronné
Noter cet article

Un commentaire sur “Les leçons de vie d’un alpiniste chevronné

Ajouter un commentaire

  1. Mon chère Jean, j’ignorais que tu avais vécu cette aventure collective et bien accompagnée en haut du Mont-Blanc. Ravi d’être en cordée avec Jean-Marie et toi aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑