Archives pour la catégorie Socièté

Reinventing Organizations: An Illustrated Invitation to Join the Conversation on Next-Stage Organizations

Après son livre initial « Reinventing Organizations » vendu à plus de 100 000 exemplaires dans le monde et qui a donné naissance à la conférence que nous avons eu la joie d’organiser suite à la sortie de la version française, Frédéric Laloux a entendu ses (potentiels) lecteurs et propose aujourd’hui une version illustrée plus facile d’accès.

Nous vous conseillons vivement de la parcourir, d’autant qu’Etienne Appert a fait un formidable travail!

Nous avons  eu la joie de soutenir ce livre lors de la campagne Indiegogo, nous sommes d’autant plus ravis d’avoir vu ce travail toucher à sa fin et ouvrir de nouveaux possibles.

Belle lecture…et si vous avez des commentaires/remarques/idées à partager, n’hésitez pas, Frédéric sera ravi d’avoir des retours (nous aussi ;-))!

Les entreprises humanistes (livre de Jacques Lecomte)

De nombreux livres sortent actuellement sur la transformation des organisations.

Celui de Jacques Lecomte est à part. Il se base sur des études pointues pour balayer nombre d’idées reçues sur la motivation, l’actionnariat, l’entreprise…et revenir à une réflexion sur la raison d’être des entreprises.

Un belle et dense lecture offerte par cette « opti-réaliste » convaincue!

Les entreprises humanistes

 

 

Faire de l’entreprise un projet collectif

C’est une vidéo de courte durée (24 minutes). Blanche Segrestin (chercheur à l’Ecole des Mines de Paris) y rénove brillamment le concept de l’entreprise. Elle relativise la conception « actionnariale » que nous subissons depuis le début des années 1970, repositionne l’entreprise comme un projet collectif, une mise en commun de ressources dans le but de créer par l’innovation.
Et pour retrouver ce sens historique, Blanche nous invite à donner un statut à l’entreprise, au-delà de sa définition juridique de « société ». Elle souligne quelques points forts pour l’élaboration de ce nouveau « contrat d’entreprise »:

  • Reconnaître la création collective et donc les parties prenantes
  • Définir un statut pour le dirigeant, devenu moteur de cette dynamique collective au lieu d’agent du seul actionnaire,
  • Redéfinir en conséquence les modalités de nomination / révocation du dirigeant
  • Définir des règles de « solidarité » des parties prenantes (sur le principe de la règle maritime des « avaries communes »)

C’est une vidéo de courte durée dont la densité impressionne et qui nous donne envie d’aller plus loin en  lisant l’ouvrage qu’elle a écrit avec Armand Hatchuel (Refonder l’entreprise [Broché]).

Lien: http://www.youtube.com/watch?v=4XSp52wiacg